1

Les ailes d’émeraude 3. L’île des secrets • Alexiane de Lys

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Titre : Les ailes d’émeraude 3. L’île des secrets
Auteur : Alexiane de Lys
Editeur : France Loisirs
Parution : 2017
Nombre de pages : 496 pages
Genre : Fantasy / Young-Adult

CHRONIQUE #287

Mai 2017

Tout juste échappés des Narques, Cassiopée, Gabriel et leurs amis affrontent une nouvelle épreuve : leurs ennemis ont complètement détruit le village de Tornwalker, et froidement massacré de nombreux Myrmes. La guerre est loin d’être finie entre les deux peuples, même si le petit groupe avance un argument de taille: leur prisonnier, Manassé. Entre sa fille et son peuple, les Narques, ce dernier semble avoir choisi son camp… Cassiopée lui pardonnera-t-elle un jour ? Et combien d’épreuves aura-t-elle encore à affronter avant de pouvoir vivre en paix son amour avec Gabriel ?

Lire la suite

7

Les ailes d’émeraude 2. L’exil • Alexiane de Lys

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

les-ailes-d-emeraude,-tome-2---l-exil-727904.jpg
Titre
 : Les ailes d’émeraude 2. L’exil
Auteur : Alexiane de Lys
Editeur : France Loisirs (Nouvelles Plumes)
Parution : 2016
Nombre de pages : 496 pages
Genre : Fantastique

CHRONIQUE #193

Mai 2016

Tout juste de retour au camp des Myrmes, Cassiopée affronte une première déconvenue : Gabriel est en mission espionnage et les deux amoureux sont brutalement séparés. Arrive alors Leo, un jeune homme mal en point qui ne tarde pas à révéler sa véritable identité. Ancien Myrme devenu Narque, il a un message à lui transmettre de la part de Manassé : Cassiopée est en danger au sein de son propre clan. Le mal serait-il vraiment du côté des Narques ? Gabriel est bientôt porté disparu. Tout porte à croire qu’il est mort, mais Cassiopée, convaincue du contraire, décide de suivre son intuition et part à sa recherche, aidée de ses amis.

Lire la suite

16

[SP Gilles Paris] – Mon coup de coeur « auteur » de l’année 2014, c’est elle ! #AlexianeDeLys

Chronique #54

SERVICE DE PRESSE

Novembre 2014

les-ailes-d-emeraude-ebook

Titre : Les Ailes d’émeraude
Auteur : Alexiane De Lys
Editeur : Nouvelles Plumes
Parution : 2014
Nombre de pages : 700 pages
Genre : Fantastique

Lauréate du prix de l’Imaginaire 2014


Résumé couverture

À bientôt 18 ans, Cassiopée est contrainte de quitter l’orphelinat où elle vite depuis l’accident qui a tué sa mère. Seule au monde et lâchée dans la ville, elle a la désagréable et persistante impression d’être suivie… Un soir, elle est violemment agressée par deux inconnus. Très mal en point, elle est sauvée de ce mauvais pas par un mystérieux et séduisant garçon, Gabriel. Leur rencontre n’est pas un hasard. Grâce à lui, Cassiopée découvre sa véritable nature : elle appartient aux Myrmes, un peuple ailé doté d’incroyables pouvoirs sensoriels. En pleine métamorphose, la jeune fille se lance dans cet univers totalement nouveau avec l’espoir de percer, enfin, les mystères de son passé. 


Mon avis sur le livre

Il existe des romans où vous savez d’avance à quoi vous devez vous attendre. Vous connaissez l’auteur, vous avez entendu parler du livre par des amis, des collègues ou des médias et vous le lisez sans vous poser de question. Les Ailes d’émeraude, premier roman d’Alexiane de Lys, ne fait pas partie de cette catégorie. Etant donné que c’est un premier roman, il est difficile de connaitre le style de l’auteur avant d’avoir ouvert le livre. De plus, l’auteur étant francophone, le livre n’a pas encore été traduit et n’a pas pu bénéficier d’une promotion internationale. On tombe donc dans une marmite toute fraiche de mots et d’imaginaire. Et cela fait du bien !

L’histoire est rondement bien menée, le récit est trépidant et l’écriture est tellement fluide qu’on n’arrive pas à s’arrêter de lire. 700 pages est pouf, vous voilà déjà à la page des remerciements. C’est un pavé qui peut faire peur à certains de par son apparence mais croyez-moi, vous ne regretterez pas de l’avoir ouvert.

Le vocabulaire est jeune, frais (vous verrez plus bas à quoi je fais référence) et moderne tout en restant réfléchi. Et, ce qui distingue considérablement ce roman des autres livres de science-fiction et fantasy, repose dans le contenu de l’histoire qui est complètement original et inédit ! Oubliez sorcières, loups garous et vampires, ces créatures qui apparaissent à toutes les sauces et dans n’importe quel décor dernièrement ! Ici, c’est le peuple des Myrmes qui est à l’honneur. Et vous allez être surpris de ce qu’ils peuvent faire.

Centré sur le personnage de Cassiopée, une jeune orpheline qui doit quitter son orphelinat car elle vient d’avoir 18 ans, ce récit vous fait découvrir une peuplade  « féérique », vivant en autonomie dans un endroit tenu secret et qui, vous l’avez deviné, est loin de ressembler au commun des mortels.

Cassiopée est une jeune fille chétive (mais à forte poitrine, ça l’auteur nous le fait bien comprendre) et vraiment trop maigre pour son âge mais cela ne l’empêche pas d’avoir du courage et d’oser faire face à ses ennemis. Car depuis qu’elle a quitté son orphelinat, les ennuis semblent la trouver sans qu’elle n’ait rien demandé. Un garçon n’arrête pas de la suivre depuis plusieurs jours et un soir, un groupe d’hommes l’attaque dans une ruelle. Un peu plus tard, c’est au milieu de nulle part qu’elle se réveille et sans crier gare, sa vie va changer du tout au tout.

Nouvelle famille, découverte de pouvoirs, camaraderies, apprentissage et premiers amours… Les Ailes d’émeraude est un combiné explosif de tout ce qui fait un bon roman. Sacré prix de l’Imaginaire 2014, je ne vois pas comment ce livre peut échapper à la liste des best-sellers.

Mon avis sur l’auteur

Cela ne m’arrive pas souvent de tomber amoureuse du style d’un auteur. En fait, je pense que c’est la première fois. Alexiane de Lys m’a complètement séduite. Non seulement grâce à son récit trépidant et superbement bien imaginé mais aussi et surtout par sa façon d’écrire. Et, si vous vous demandez ce que cette fille a de si spécial pour m’avoir conquise, la réponse est simple : elle et moi, on est de la même époque, on a les mêmes goûts et les mêmes références.

Car lire un livre, c’est bien mais apprécier une histoire tout en rigolant aux références de l’auteur, c’est mieux. Et c’est ce qui m’est arrivé lors de cette lecture. Tout a commencé lorsque j’ai aperçu le mot « x-men ». J’ai directement souri à cette mention et évidemment, après avoir vu une référence à « catwoman » un peu plus tard, le petit jeu à commencer : repérer les phrases et références « à la mode » ou marrantes qui sont preuve de la jeunesse de l’auteur.

Je ne l’ai pas encore mentionné mais cette jeune écrivaine est (et cela m’est difficile à admettre) plus jeune que moi (20 ans seulement) ! Mais revenons à nos moutons. X-men, Catwoman, Maya l’Abeille mais aussi Thor, Matrix et Star Wars : voilà un échantillon des références culturelles qu’Alexiane n’hésite pas à mentionner dans son livre. Mais la phrase qui m’a fait le plus sourire figure à la page 654. Et celle-là, je laisse tous les fans de Grey’s Anatomy la découvrir.

En tout cas une chose est sûre, son prochain roman figure déjà sur ma wish-list ! Une auteure à découvrir, une auteur à suivre, une auteur à adorer : Alexiane de Lys, what else ?

Capture d’écran 2014-11-08 à 10.23.00

#atouchofbluemarine

5/11/2014


Merci à Gilles Paris

Capture d’écran 2014-08-08 à 12.14.40
Que je tiens à remercier pour l’envoi de ce livre
et la confiance qu’ils accordent à atouchofblue…Marine !

 

challenge-un-pavc3a9-par-mois


I just can’t stop reading…