0

[Hopeless] – Je suis totalement ACCRO à Colleen Hoover !

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

hopeless

Titre : Hopeless
Auteur :  Colleen Hoover
Editeur : Belgique Loisirs
Parution : 2016
Nombre de pages : 505 pages
Genre : Romance / Young-Adult

CHRONIQUE #260

Février 2016

Sky, 17 ans, vit avec sa mère adoptive Karen. Elle débute sa dernière année de lycée dans un nouvel établissement où elle ne connaît quasiment personne. Peu importe, de toute façon, Sky ne ressent aucune émotion depuis son enfance. Alors, quand elle croise Holder, elle est surprise de l’effet qu’il produit sur elle. D’autant que ce garçon croit la connaître, alors qu’elle n’a aucun souvenir de lui…

Lire la suite

8

Sur 100 lectures en 2016, voici mes 5 coups de coeur !

capture-decran-2016-12-21-a-22-20-22

Il fallait quand même que je vous parle de cette chose exceptionnelle qui est arrivée cette année. C’est la première fois que j’arrive à atteindre les 100 lectures (romans) en 365 jours. Comme vous le voyez, j’ai depuis quelques années une liste assez longue de lectures sur Goodreads mais je n’avais jamais réussi ce challenge. Je n’avais pas prévu de le faire en débutant l’année car le boulot, les activités… tout ça, ça prend du temps. Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, je ne suis pas toujours occupée à lire ^^ J’ai fait des voyages et ait même écrit un roman cette année. Ce chiffre symbolique est donc un moment à célébrer !

capture-decran-2016-12-21-a-22-20-16

Alors pour fêter cela, je vous propose de découvrir mon top 5 des lectures de l’année 2016. Cinq livres que j’ai adoré et que je recommande les yeux fermés (en fonction du public et de la classe d’âge bien entendu). En espérant que vous découvrirez aussi des belles pépites si vous ne les connaissez pas encore !

Je vous souhaite déjà de très bonnes fêtes de fin d’année ! 

Lire la suite

6

TOP 15 des lectures de 2015 !

lectures2015

Point de TTT (Top Ten Tuesday) aujourd’hui mais bien un énorme TOP de mes lectures coup de cœur de 2015 ! Etant une grande lectrice (90 livres lus pour l’année en cours), j’ai de temps en temps la chance de tomber sur des romans qui en valent vraiment la peine et que j’aimerais partager avec vous. Voici donc mon top, par ordre de préférence, de mes lectures 2015. Ce fut une année livresque très diversifiée et j’ose penser qu’il y aura dans cette liste au moins un livre qui vous conviendra 🙂

  1. Le dernier brûleur d’étoiles de Sophie Val-Piguel ❤ ❤ ❤
  2. Fangirl de Rainbow Rowell ❤ ❤
  3. La mer en hiver de Susanna Kearsley ❤ ❤
  4. Avant toi de Jojo Moyes ❤
  5. Les septs sœurs de Lucinda Riley ❤
  6. La jeune fille sur la falaise de Lucinda Riley ❤
  7. Pandemia de Franck Thilliez
  8. A un fil de Rainbow Rowell
  9. Wonder de RJ Palacio
  10. Phobos de Victor Dixen
  11. Nos faces cachées d’Amy Harmon
  12. Cœur de cristal de Frédéric Lenoir
  13. Charlotte de David Foenkinos
  14. Eclat Nocturne de Tasha Lann ❤
  15. Ce qui nous lie de Samantha Bailly

Ce diaporama nécessite JavaScript.

9

[LUMEN] – J’ai adoré … Gardiens des Cités perdues de Shannon Messenger

Chronique #24

Juillet 2014

51U+KpwZz2L._

Titre : Gardiens des Cités perdues
Auteur : Shannon MESSENGER
Editeur : LUMEN
Parution : mai 2014
Nombre de pages : 517 pages
Genre : Jeunesse / Fantastique

Disponible sur Amazon

Plus d’infos sur LUMEN


Ma note  : Capture d’écran 2014-05-22 à 07.48.21

Coup de coeur


Résumé couverture

Depuis des années, Sophie sait qu’elle n’est pas comme tout le monde. Elle se sent à part à l’école, où elle n’a pas besoin d’écouter les cours pour comprendre. La raison ? Elle est dotée d’une mémoire photographique… Mais ce n’est pas tout : ce qu’elle n’a jamais révélé à personne, c’est qu’elle entend penser les autres comme s’ils lui parlaient à haute voix. Un casque vissé sur la tête pour empêcher ce bruit de fond permanent de la rendre folle, elle se promène un matin avec sa classe au musée d’histoire naturelle quand un étrange garçon l’aborde. Dès cet instant, la vie qu’elle connaissait est terminée : elle n’est pas humaine et doit abandonner son existence entière pour rejoindre un autre univers, qu’elle a quitté douze ans plus tôt. L’y attendent une pléiade de nouveaux condisciples, amis et ennemis, et une question obsédante : qui est-elle ? Pourquoi l’a-t-on cachée dans le monde des humains ? Pourquoi n’a-t-elle que des souvenirs partiels de son passé ? Un premier roman baigné de magie, dont la fantaisie et le sens du suspense font des miracles, et où éclate le talent indéniable de Shannon Messenger. Un nom à retenir !


Mon avis

Il n’aura fallu qu’un livre pour me convaincre que la toute nouvelle maison d’édition LUMEN deviendra un grand succès ! Avec Gardiens des Cités perdues, je suis immédiatement retombée à l’époque où je lisais Harry Potter. Epoque où, lorsque je tournais les pages, je ne pouvais m’empêcher de penser « Merci JK Rowling pour avoir créé cet univers! ». Aujourd’hui, à la fin de ma lecture, lorsque j’ai tourné la dernière page, j’ai de nouveau eu cette pensée que j’ai eu à chacun des tomes 1 à 6 de notre cher sorcier à lunettes : vivement le tome suivant ! Et je remercie donc grandement Shannon Messenger et Lumen pour nous faire partager ce nouveau monde fantastique.

Ce premier tome (oui, il s’agit du premier de, je l’espère, une longue série) met en scène tous ce que les enfants (et les plus grands) adorent : un monde caché des humains, une espère surnaturelle, des pouvoirs magiques (qui m’ont fait penser à un croisement entre ceux des X-MEN et des Tomorrow People, pour ceux qui ont suivi la première saison sur la CW), des créatures disparues et mythiques et surtout, une école qui n’a rien à envier à Poudlard. Bref, un monde magique dans lequel on rêve tous de vivre !

Avec notre jeune mais très courageuse héroïne, Sophie Foster, on apprend petit à petit, tout comme elle, à découvrir ce monde qui recèle d’endroits merveilleux. Que ce soit Eternalia, Havenfield ou même Atlantide, ces lieux fantastiques sont très bien décrits et vous feront tomber dans un monde que vous ne suspectiez pas. Cachés et éloignés des Cités Interdites (le monde des humains s’entend), les Cités perdues sont destinées à la vie des Elfes qui, comme chaque société, élève ses enfants dans une école spécialisée, destinée à révéler leur spécialité. Enfin pas tous les enfants, seules ceux de la noblesse (et quelques exceptions) sont autorisés à atteindre les cours dispensés à Foxfire. Entre les cours d’Univers, d’Alchimie, d’éducation physique et bien d’autres, le planning de Sophie est bien chargé. Surtout lorsqu’elle doit se rendre en secret à ses cours de Télépathie donné par un Mentor sortit de la retraite juste pour elle. Pourquoi Sophie est-elle si spéciale ? Comment arrive-t-elle à développer des capacités que les enfants de son âge sont incapables d’avoir ? Et surtout, pourquoi a-t-elle été élevée par des humains ?

Sa nouvelle vie est remplie de questions mais heureusement, elle n’est pas seule pour les affronter. Avec Fitz, sa soeur Biana et son père Alden, les premiers à l’accueillir dans ce nouveau monde, mais aussi grâce à ses autres amis : Marella, Keefe et Dex, elle est bien entourée. (Petite parenthèse pour dire que je me suis bien amusée à répertorier les prénoms tous plus farfelus les uns que les autres que Shannon Messenger s’est amusée à trouver. Non mais franchement… Keefe et Dex, il faut du talent pour en inventer des comme cela).

Quoi qu’il en soit, l’intrigue est vraiment bien menée. On se pose des questions tout au long de l’histoire. Et, bien qu’on reçoive certaines réponses à la fin, le suspense reste de taille pour les prochains tomes. Il ne me reste donc plus qu’une chose à dire à Lumen : à quand le suivant ? 🙂

atouchofbluemarine

20/07/2014


EN PARTENARIAT AVEC LUMEN EDITIONS

Lumen logo
Que je tiens à remercier pour l’envoi de cette nouveauté
et la confiance qu’ils accordent à atouchofblue…Marine !

Challenge

 challenge-un-pavc3a9-par-mois


I just can’t stop reading… 
6

[Kennes] – Au coeur de l’Afrique avec Les souliers de Mandela d’Eza Paventi

Chronique #17

Juillet 2014

41jC8mWMvRL._

Titre : Les souliers de Mandela
Auteur : Eza PAVENTI
Editeur : Kennes Editions
Parution : juin 2014
Nombre de pages : 426 pages
Genre : Contemporain / Littérature

Disponible sur Amazon

Plus d’infos sur www.kenneseditions.com


Ma note  : Capture d’écran 2014-05-22 à 07.48.21

Coup de coeur


Résumé couverture

Lorsque Fleur Fontaine débarque en Afrique, c’est un être fané que le continent accueille. La jeune femme, qui a eu la chance de naître du bon côté de l’équateur, avance sur un fil de fer. Dans un pays en reconstruction, elle affronte ses propres territoires ravagés. Inspirée par le père de la nation sud-africaine, Nelson Mandela, elle apprivoise ce que l’on a oublié de lui transmettre; comment se reconstruire, comment pardonner. Mais pour marcher sur ce long chemin vers la liberté, les souliers de Mandela lui semblent de bien grosses pointures à chausser…
Pour son premier roman, l’auteure vous offre d’habiles dépaysements: un voyage en terre africaine, mais aussi, et surtout, un voyage intérieur. Car au contact de l’Autre, ne sommes-nous pas obligés de nous définir ?


Mon avis

Un voyage introspectif au coeur de l’Afrique

S’enfuir, se cacher, partir à l’autre bout du monde pour ne plus le voir. Lui qui l’a trahie, qui lui a fait du mal. Elle ne peut plus le voir, ne veut plus l’entendre. Il l’a fait souffrir comme personne. Un stage en Afrique du Sud. Elle ne veut pas partir si loin mais personne ne la retient.

Capture d’écran 2014-07-05 à 14.33.14

Arrivée à Johannesburg, Fleur Fontaine découvre la misère, la pauvreté, la saleté, la violence et la tristesse qui règnent en Afrique. Ses problèmes personnels semblent bien pitoyables et minuscules à côté de ces habitants qui n’ont pas eu la chance de naitre du bon côté de l’équateur. Mais la vie peut parfois vous surprendre. Dès le départ, Fleur découvre la joie de vivre des africains et leur chaleureux accueil lorsque Bongiwe n’hésite pas à l’appeler « Sister ».

En suivant les pas de l’homme le plus respecté d’Afrique du Sud, Mandiba comme on le surnomme là-bas, Fleur va essayer de se retrouver, de se pardonner, de pardonner à Gregory, cet homme qu’elle a fui. Son stage de journaliste radiophonique la conduira dans des endroits qu’elle n’aurait jamais pu imaginer. Mais surtout, ce seront les rencontres qu’elle ferra au cours de son séjour qui l’aideront à remonter la pente : Thebo, Althea, Andrea, Soyiso, Aunti Evie… En écoutant leurs histoires, en tissant des liens plus fort et plus vrais que jamais, Fleur va tomber amoureuse. Non pas d’un homme mais d’un pays, d’une nation, d’une communauté. De l’Afrique.

Mon Afrique, c’est cette mosaïque humaine qui se dessine chaque jour par la juxtaposition des histoires de Bongiwe, Althea, Ana, Xolilé, Aunti Evi, Thebo, Soyiso, Walton… Et dans ce tableau formé de visages de différentes couleurs, j’entrevois dorénavant mon propre visage (p. 270).

Ce livre est un de ceux qu’on lit et qu’on oublie difficilement. Mais de toutes façons, on ne veut pas oublier. Initiatique, introspectif, triste et magique, ce voyage vous emmène de l’autre côté du globe et vous fait découvrir une culture et une façon de vivre qui ne vous laisseront pas de glace.

L’Afrique, ce n’était ni une odyssée ni une expédition, mais un long voyage intérieur

(p. 296).

Basé sur des vrais événements et de vraies rencontres, ce roman est une perle et un énorme coup de cœur. Ayant moi-même eu la chance de me rendre en Afrique du Sud pour y visiter mon grand-père, ce fut un bonheur de redécouvrir certains endroits sous un œil nouveau, en passant même « de l’autre côté du miroir ». Car tout n’est pas moderne et fabuleux comme à Cape Town. L’Afrique du Sud, de manière globale, est un pays qui regorge encore aujourd’hui de Townships, de séparatisme, de personnes luttant contre le SIDA et la pauvreté. Dans les pas de Fleur, Eza Paventi aborde ces questions culturelles et sociales et réussit un challenge qui n’était pas gagné d’avance : dépeindre une Afrique sans édulcorant ni sucre ajouté, une Afrique telle qu’elle est. Et sans difficultés, elle parvient à vous faire fondre devant sa beauté et sa magnificence.

© atouchofbluemarine
(05/07/2014)


En bonus 

De multiples informations, images, dessins et commentaires en complément de cette magnifique histoire sont disponibles sur le blog « Les souliers de Mandela – Le blogue de Fleur Fontaine » que je vous conseille d’ailleurs fortement. Ce sont vraiment des petits trésors qui vous aiderons à visualiser ce voyage au coeur de l’Afrique.

Capture d’écran 2014-07-05 à 15.04.27


Actualités

Les souliers de Mandela fait partie des dix finalistes sélectionnés pour le Prix des cinq continents de la Francophonie 2014. Selon Livres Hebdo, ces dix ouvrages choisis reflètent la capacité des auteurs à « ancrer leur roman au-delà de leur culture d’origine ».

Le jury, présidé par Jean-Marie Gustave Le Clézio, désignera le lauréat le 26 septembre à Paris et remettra le prix au Sénégal en novembre, en marge du XVe Sommet de la Francophonie (Dakar).

Doté d’un montant de 10 000 euros, ce prix, créé en 2001, permet de mettre en lumière des auteurs « reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents » et de les promouvoir au niveau international.

Source : http://www.livreshebdo.fr/article/selection-de-dix-auteurs-ouverts-sur-le-monde


EN PARTENARIAT AVEC KENNES EDITIONS

logo kennes
que je remercie encore une fois chaudement 🙂

quebec

La collection du Québec, un joyau venu de loin…
enfin sur le sol européen !

Déjà en librairie

51T+A0cWFML._   41jC8mWMvRL._   COUV-Bébé-Boum-Kennes

Prochainement

reveil_isabelle party_emilie


Challenges

lireenthemegrand  challenge-un-pavc3a9-par-mois


I just can’t stop reading… 
13

Le Pays des contes. Le sortilège perdu – Chris Colfer

Chronique #14

Juin 2014

le-pays-des-contes,-tome-1---le-sortilege-perdu-339488

Titre : Le Pays des contes – Le Sortilège perdu
Auteur : Chris COLFER
Editeur : Michel Lafon
Parution : 2013
Nombre de pages : 414 pages
Genre : Jeunesse – Fantastique

Disponible sur Amazon


Ma note  : Capture d’écran 2014-05-22 à 07.48.16
Coup de coeur

Mon avis

« Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. » C’est de cette manière que se terminent la plupart des contes qui ont baigné notre enfance. Cendrillon, la Belle au Bois Dormant, Blanche-Neige, Raiponce… La Princesse rencontre son Prince, ils se marient et tout est bien qui finit bien. Mais que se passe-t-il après … ?

Avec Le Pays des contes, on retombe en enfance en retrouvant tous les contes de fées et histoires d’Andersen et des frères Grimm qu’on a adoré lire ou regarder (merci Disney)… mais sous un jour nouveau. Ici, Cendrillon est enceinte jusqu’aux dents, Boucle d’Or est poursuivie et recherchée à travers les royaumes et le Petit Chaperon Rouge a été élue reine et est amoureuse de Jack (celui avec le haricot magique, pas l’Eventreur évidemment).

A travers les yeux émerveillés d’Alex et le franc-parlé de Conner, Chris Colfer nous offre un regard neuf sur la vie de ces héros, princes et princesses qui ont déjà fait l’objet de multiples adaptations à travers le monde et les âges. Des jumeaux fort attachants qui, grâce à un livre d’histoires féériques appartenant à leur grand-mère, tombe littéralement dans le Pays des Contes, cet endroit aux multiples royaumes, gouverné par diverses Reines et Princes Charmant.

photo 1-1

 

La blogosphère a déjà eu beaucoup d’avis forts positifs à propos de ce livre. Et bien, je peux vous assurer que leurs réactions sont amplement justifiées. J’ai adoré tant le style de l’auteur qui est jeune, frais et humoristique mais aussi le fond de l’histoire qui est bien trouvé, original et qui renoue avec une grande quantité de contes forts connus. Ce fut donc un vrai plaisir de suivre les aventures de Conner et Alex à travers le Pays des contes. Le tome 2 est déjà sorti en VF et je vais m’empresser d’aller l’acheter 🙂

A tous ceux qui veulent retomber en enfance ou simplement renouer avec les Princes et Princesses de leurs rêves, ce premier tome est une valeur sure ! Acteur, chanteur, réalisateur, Chris Colfer n’en a pas terminé de nous étonner ! Avec cette série, il nous prouve qu’il a un talent certain pour nous faire rêver… ❤

photo 2


 Vu que c’est un grand format de plus de 400 pages,

cela me fait + 1 pour mon challenge « Un pavé par mois »

Juin = 2 pavés (pour l’instant) !

challenge-un-pavc3a9-par-mois


❤ Le tome 2 est déjà sorti en VF 🙂

PAYS DES CONTES_T2-1400px


I just can’t stop reading…