1

★★★☆☆ Nightwork • Vincent Mondiot

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Après Naissance des coeurs de pierre et Coupée en deux, je vous propose de découvrir un nouveau roman paru chez Acte Sud Junior. Un roman brut et fort qui ne vous laissera certainement pas indifférent. Attention, c’est sombre et ça peut être difficile à lire (point de vue du fond) pour des jeunes ados. A recommander pour 16 ans et plus. 

Lire la suite

Publicités
0

Il était une fois une liste • Robin Gold

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Titre : Il était une fois une liste
Auteur : Robin Gold
Editeur : France Loisirs / City
Parution : 2012
Nombre de pages : 375 pages
Genre : Contemporain

CHRONIQUE #280

Mai 2017

Ayant perdu son fiancé dans un accident de la route, Clara ne peut pas refaire surface. Elle retourne alors dans la maison de son enfance et retrouve par hasard, enfouie dans le sol du jardin, une bouteille dans laquelle elle avait placé une liste qu’elle avait écrite à 10 ans. Une liste de choses qu’elle espérait avoir accomplies avant ses 35 ans pour réussir sa vie…

Lire la suite

13

Love letters to the dead – Ava Dellaira

Chronique #11

Juin 2014

18140047

Titre : Love letters to the dead
Auteur : Ava DELLAIRA
Editeur : Michel Lafon
Parution : 15 mai 2014
Nombre de pages : 319 pages
Genre : Young Adult

Disponible sur Amazon


Ma note  : Capture d’écran 2014-05-22 à 07.48.16

Mon avis

Cher Heath Ledger,
Cher Kurt Cobain,
Chère Amy Winehouse,
Cher EE. Cummings, 

Tout a commencé lorsqu’il a fallut écrire un devoir : écrire une lettre à une personnalité décédée. Laurel, une jeune adolescente qui essaye de surmonter une horrible tragédie, ne rendra pas sa lettre à son professeur. Elle l’écrira mais juste pour elle-même. Car elle se sent mieux après avoir communiqué ses pensées à ses idoles parties trop tôt : Amelia Earhart, Judy Garland, River Phoenix…

Partageant son temps entre la maison de son père et celle de sa tante Amy, Laurel tente de se faire des amis dans sa nouvelle école. Hannah et Natalie seront les deux premières à faire partie de son nouveau petit groupe. Sky, le garçon qu’elle rêve de rencontrer, ne tardera pas non plus à venir lui parler. Mais malgré cela, cela n’empêchera pas Laurel de penser continuellement à elle… sa soeur. Elle qui l’a laissée seule. Seule face à la séparation de ses parents, seule pour affronter le monde et tous les défis auxquels elle va devoir faire face.

Love letters to the dead est un roman qui a un coeur et une âme. Une histoire poignante et réaliste qui aborde de nombreux sujets touchants : l’homosexualité, la drogue, la mort et le deuil ne sont que quelques exemples. Le style épistolaire et les thèmes abordés m’ont d’ailleurs beaucoup fait penser au style de Stephen Chbosky et à The perks of being a wallflower (Le monde de Charlie en VF).

Si je ne devais émettre qu’une critique, il s’agirait de la qualité de la traduction (VF) qui n’est pas terrible. Evidemment, je ne peux pas empiriquement comparer les deux comme il faut étant donné que je n’ai pas lu la version originale mais lorsqu’on remarque qu’une phrase a une tournure bizarre ou que le vocabulaire n’est pas vraiment approprié, c’est que le traducteur aurait pu mieux faire… Avec son côté un peu trop jeune ado, le livre est une réussite au niveau des émotions qu’on ressent lors de la lecture mais le style et le vocabulaire ne m’ont pas à 100% convaincue. Une très belle histoire mais 4 étoiles seulement de mon côté.

Outre cela, j’ai vraiment beaucoup apprécié le fond. Ayant une soeur moi-même, je ne pouvais m’empêcher de penser à ce que je ferais si je me trouvais dans la situation de Laurel. Le chemin qu’elle a parcouru pour s’en sortir n’est pas facile. Rempli d’embûches, elle zigzague entre la déception amoureuse, le froid jeté par sa mère qui la blâme, la tristesse de son père et le manque violent causé par l’absence de sa soeur.

Une magnifique hymne à la mort et à la vie. Love letters to the dead est un roman que je recommande à tous les âges. Et pour ceux qui l’ont déjà lu, réjouissez-vous, les droits pour l’adaptation cinématographique ont déjà été acquis !


I just can’t stop reading…