5

« Coeur de cristal » de Frédéric Lenoir : du Disney pour adulte mais en mieux !

Chronique #89

Mars 2014

Titre : Coeur de cristal
Auteur : Frédéric Lenoir
Editeur : Robert Laffont
Parution : 2014
Nombre de pages : 200 pages
Genre : Conte initiatique


Résumé de l’éditeur

Il était une fois…
Dans un royaume lointain, un jeune prince est victime d’un terrible sort : son cœur, enveloppé d’une gangue de cristal, ne peut ni vibrer ni aimer. Seul un feu d’amour brûlant permettrait de faire fondre le cristal et de libérer son cœur.

Alors qu’il est en âge de se marier, et malgré tous ses efforts, aucune femme ne lui inspire cet amour. C’est ainsi qu’il décide de partir sur les routes du monde, à la recherche de celle qui le délivrerait du maléfice. Semée de bien des obstacles, sa quête l’amène à méditer sur le sens de la vie, mais aussi à découvrir le redoutable secret qui pèse sur sa naissance.


Mon avis sur le livre

Voici le deuxième Frédéric Lenoir que je lis et une fois de plus, ses mots ne m’ont pas déçu. Cet homme est un auteur très particulier. Ses mots sont beaux, vrais, poétiques. Ils sont présentés d’une manière telle que cela vous donne envie de reconsidérer certains aspects de votre vie, de mettre certaines choses en perspective. Dans ce conte initiatique-ci, le point qui est mis en évidence, c’est l’Amour. Ce sentiment qui nous permet d’avancer, de vivre notre vie de la plus belle manière possible, de ressentir des choses incomparables. Si on refuse de s’ouvrir à l’amour, la vie ne vaut pas la peine d’être vécue.

Extrait :

« Quand on a perdu un être cher on peut fermer son coeur, ou bien utiliser ce silex de la peine qui le déchire pour l’ouvrir davantage encore. On aime encore plus intensément et plus profondément lorsque la douleur a creusé et agrandi le coeur. »

Cette histoire peut être lue à différents niveaux. Vous pouvez le lire simplement comme une histoire / un conte enfantin ou, vous pouvez voir ce récit comme une leçon de vie, comme un manuel qui vous aide à faire face à la perte d’un être cher ou comme une hymne à l’Amour. Mais surtout, ce livre est magnifiquement écrit et terriblement bien raconté. Le style, les mots, le contenu… tout y est. On ne peut pas rester insensible devant tant de délicatesse et de magnificence. Oui, j’ose avec les mots ! Je vous le dis, cet auteur mérite une palme d’or, un award, un Pulitzer ! J’adore sa façon d’écrire et de raconter des histoires de ce type. A chaque fois, je reste émue, bouleversée, enchantée… Il me fascine.

Bien entendu c’est un style qu’on aime ou qu’on aime pas. Si vous voulez de l’action, du suspense ou du réalisme, oubliez ce livre. Mais si vous êtes en quête d’un peu l’amour, d’amitié, de tendresse et d’entraide, ce livre est alors parfait pour vous.

Au niveau de l’histoire, laissez-moi tout de même vous présenter le pitch : un vieil homme raconte à sa petite fille comment il a grandi sans amour. Depuis sa naissance, son cœur était enveloppé de cristal, le rendant incapable de ressentir de l’amour, de s’extasier devant la Beauté du monde, quelle qu’elle soit. Mais, un jour, on lui dit qu’il existe une solution pour faire fondre cette enveloppe de cristal.. sa quête commence.

Pour terminer, un dernier point qui mérite d’être souligné, c’est la qualité du livre en tant qu’objet. Robert Laffont n’a pas lésiné sur les moyens pour celui-ci. Ouvrage en couverture cartonné, sous-titres de chapitres en couleurs et sublimes illustrations : un beau 9/10, je vous dis ! Les planches dessinées ont été réalisé par Alexis Chabert et elles sont simplement à tomber. Le seul point négatif : la couleur blanc crème de la couverture (qui n’est d’ailleurs pas plastifiée) qui rend le livre assez salissant…Mais still : un beau 5/5 pour ce roman !

 #atouchofbluemarine

27/03/2015


Découvrez aussi … 

9782841116188

Lire ma chronique 


I just can’t stop reading… 
9

L’Âme du monde de Frédéric Lenoir : A LIRE ABSOLUMENT !

Chronique #56

Novembre 2014

9782841116188

Titre : L’Âme du monde 
Auteur : Frédéric Lenoir
Editeur : NiL
Parution : 2012
Nombre de pages : 194 pages
Genre : Conte de sagesse


Résumé de l’éditeur

Un conte initiatique lumineux qui touche le coeur autant que l’intelligence.
Quelle force mystérieuse a poussé sept sages – un lama tibétain, un moine chrétien américain, une mystique indienne, un kabbaliste israélien, une philosophe néerlandaise, un maître soufi africain, une chamane de Mongolie, un maître taoïste chinois – à se réunir à Toulanka, monastère perdu du Tibet ?
Pressentant l’imminence d’un cataclysme planétaire, ils sont venus transmettre à Tenzin et Natina, deux jeunes adolescents, les clés fondamentales de la sagesse. Au-delà des divergences culturelles et historiques de leurs traditions respectives, leur message philosophique et spirituel répond aux questions cruciales que se pose tout être humain : Pourquoi suis-je sur terre ? Comment réussir ma vie et être heureux ? Comment passer de la peur à l’amour ? Loin des croyances dogmatiques, ils ouvrent le chemin simple et concret d’un humanisme spirituel qui aide à vivre.

Mon avis sur le livre

Un rabbin, un cheik, un père, une chamane, un vieux sage chinois, une mystique hindoue et une philosophe néerlandaise ressentent tous, au même moment, le besoin de se rendre au Tibet, dans un monastère. Non, Ce n’est pas le début d’une mauvaise blague mais bien la façon dont démarre ce magnifique livre qui condense, en moins de 200 pages, les clés de la Sagesse universelle.

En sept jours, ces sept grands représentants des diverses religions du monde vont transmettre, à deux jeunes enfants (une petite fille et le prochain Lama), ce qu’on appellera dorénavant : l’Âme du monde. Car même si les croyants adoptent des religions différentes à travers le monde, au fond, le credo de base est le même et, c’est de cela que ce petit livre parle. Un socle commun de préceptes ou de doctrines que l’on devrait tous suivre et adopter.

Un sage prit la parole et dit : « Notre corps a faim et a soif. L’Âme du monde a mis sur cette terre de quoi nourrir et désaltérer tous les êtres humains, depuis l’origine du monde jusqu’à la fin des temps. Si nous savions partager et venir en aide à nos frères, nul n’aurait plus jamais faim et nul n’aurait plus jamais soif. »

Voici un extrait du « premier jour », celui qui enseignera aux deux enfants « le sens de la vie ». Ensuite suivront six autres jours, un jour pour chaque grande thématique : le corps et l’âme, la vrai liberté, l’amour, les qualités à cultiver et les poisons à rejeter, l’art de vivre et l’acceptation de ce qui est. Sept jours pour sept clés philosophiques qui sont présentes dans toutes les religions du monde.

***

Ce petit conte philosophique est une vraie merveille, une petite pépite, une beauté époustouflante. De Gandhi au sage ermite qui vit dans une grotte au fin fond de la planète, ce recueil de paroles de sages répond aux questions essentielles que l’Humain se pose depuis sa naissance et jusqu’à sa mort.

Plus qu’un livre à lire et à relire, il s’agit d’une œuvre qui devrait être partagée à travers le monde et traduites dans toutes les langues. Taoïstes, bouddhistes, croyants catholiques ou orthodoxes, juifs et arabes… Tous devraient avoir la chance d’en profiter, car ces quelques pages comblent le besoin de spiritualité que beaucoup peuvent ressentir à un moment ou l’autre de la vie.

Sur un ton loin d’être lourd pour un récit de ce type, Frédéric Lenoir nous résume, en de termes simples, les paroles de divers savants à travers le monde et nous conseille subtilement des petites choses que nous pourrions changer dans notre quotidien pour avoir une vie spirituelle et matérielle plus saine et plus apaisée.

Un livre que je recommande à tous et à toutes, jeunes et anciens, religieux ou non. A lire absolument. (Je ne blague pas, aller vous le procurer immédiatement !)

#atouchofbluemarine

16/11/2014


Version alternative illustrée aussi disponible

9782841117024


I just can’t stop reading… 
2

[TTT] – Top Ten Tuesday #11

Capture d’écran 2014-05-13 à 13.40.06

Comme tous les mardis, je suis le site du Broke and the Bookish pour le Top Ten Tuesday 🙂 Aujourd’hui, il s’agit des 10 livres que des amis/connaissances/bloggueurs veulent absolument que je lise ou dont j’ai entendu beaucoup de bien. 

TOP 10 BOOKS PEOPLE HAVE BEEN TELLING YOU THAT YOU MUST READ

Voici donc les livres qu’on me recommande de lire. 

  1. Les trois mousquetaires de d’Alexandre Dumas (que ma soeur vient de finir)
  2. La fille qui dévorait des livres de Baccalario (que des copines de l’unif ont vu en magasin et ont directement pensé à moi)
  3. Half Bad de Sally Green (j’ai entendu beaucoup d’avis + ma soeur et certains bloggeurs me le recommandent chaudement mais j’attends la VF)
  4. Wonder de Palaccio (que je prévois de lire très vite!)
  5. Fangirl de Rainbow Rowell (que ma soeur a adoré ainsi que tous les fans de Rowell, n’est-ce pas :p)
  6. L’Âme du monde de  Frédéric Lenoir (que ma grand-mère trouve magnifique)
  7. La parole perdue de Lenoir ainsi que…
  8. … La promesse de l’Ange (toujours de Lenoir)
  9. La traversée des plaisirs que j’ai dans ma PAL depuis un mois :p
  10. Et enfin, Le pays des Contes (tome 2) dont j’ai entendu beaucoooup de bien dans la blogosphère !!!

FANGIRL_CoverDec2012 Wonder-by-R.J.-Palacio Half-Bad couv3369999

9782747038591FS photo-2 arton2014-2db83 PAYS DES CONTES_T2-1400px

Et vous, que vous conseille-t-on ? 🙂

A la prochaine pour le Top Ten Tuesday #12 !
5

Nouvel arrivage SP et KDO

LA PAL S’AGRANDIT 

Avec mes 14 livres lus en vacances, j’ai réussi à un peu diminué ma PAL… mais à peine rentrée, voilà qu’elle s’agrandit de nouveau. Et j’en suis bien contente ! Le bonheur de tout fan de livre, c’est d’aller à la poste chercher des colis qui attendent et puis découvrir les beaux livres qui viendront s’ajouter à la bibliothèque.

Aujourd’hui, je vous présente donc mes 5 nouveautés.

Au total :

2 Service de Presse dont un Albin Michel 

photo 1

Le dernier déluge de David Emton

Une nuit de Noël, dans un Paris disloqué par la crue du millénaire, une jeune femme reçoit un étrange colis : un nouveau-né enveloppé dans une membrane protectrice, avant de se retrouver poursuivie par des tueurs au service de pays et d’organisations aux objectifs contradictoires. Au cours d’un périple effréné dans une capitale à moitié submergée, elle apprendra que l’enfant est porteur d’une souche virulente du SIDA, transmissible par l’air. Euthanasier le nouveau-né permettrait l’élaboration d’un vaccin salvateur. Vivant, il libérerait dans l’atmosphère un mutant foudroyant qui exterminerait la race humaine. Que doit faire sa  » mère  » ? Une galerie de personnages inquiétants : généticien manipulateur de virus, milliardaire psychopathe, tueur sanguinaire venu d’Asie, agent secret américain, préfet de police déchiré entre devoir et morale, sans oublier le nouveau-né enfermé dans sa bulle… Au-delà de l’intrigue et de la description d’un Paris englouti par les eaux du déluge, l’auteur pose une question fondamentale : la nature nous veut-elle du bien ?

Une semaine dans la vie de Stephen King

«Il entre sans se presser, désinvolte. Un sourire au coin des lèvres, grand, un peu voûté, la démarche hésitante. Sous les flashes qui crépitent, malgré l’interdiction, ses yeux pétillent. Mi-gêné, mi-amusé, l’air de rien, il sort de sa coquille, prend quelques secondes pour observer la foule, curieux, vulnérable, perplexe. Le temps de traverser l’estrade, il endosse une nouvelle carapace, drapé dans le statut qui a réuni ici près de trois cents journalistes venus des quatre coins de la planète : celui de l’écrivain le plus célèbre au monde.» 
Du 12 au 16 novembre 2013, Stephen King a passé une semaine à Paris pour promouvoir son nouveau livre, Docteur Sleep. L’occasion pour des milliers de lecteurs de rencontrer leur auteur fétiche, et pour Alexandra Varrin de transformer cet événement exceptionnel en véritable quête identitaire et introspective.
Au cours des cinq rendez-vous qui jalonnent cette semaine, elle se replonge dans l’oeuvre monumentale de son idole, et poursuit, tout en interrogeant notre rapport à la fiction, son propre autoportrait.


En remerciant 

GILLES PARIS

Capture d’écran 2014-08-08 à 12.14.40

pour l’envoi de ces deux livres 🙂


3 cadeaux de Mamie

photo 2

qui me fait découvrir Fréderic LENOIR,
un auteur qu’elle aime beaucoup !

Merci ❤