2

Throwback Thursday Livresque #2

Print

Un nouveau rendez-vous sur le blog ! Cela fait longtemps, non ? Coup de bol, BettieRoseBooks, une nouvelle blogueuse que j’adore suivre (et qui est également Lectrice Charleston 2017), vient de lancer ce rendez-vous et j’ai décidé d’y participer 🙂

Le concept est simple : chaque jeudi = un thème = faire découvrir une vieille lecture qui correspond au thème en question. L’idée est donc de partager des livres plus anciens qu’on a adoré et qu’on aimerait ramener en surface.

Lire la suite

5

Shining – Stephen King

Chronique #1

Avril 2014

Image

 

Titre : Shining

Auteur : Stephen KING

Année de parution : 1977

Nombre de pages : 576 pages

Genre :  Fantastique

Disponible sur Amazon


Ma note  : 15/20


 

Résumé

Situé dans les montagnes Rocheuses, l’Overlook Palace passe pour être l’un des plus beaux lieux du monde. Confort, luxe, volupté…
L’hiver, l’hôtel est fermé.
Coupé du monde par le froid et la neige. Alors, seul l’habite un gardien.
Celui qui a été engagé cet hiver-là s’appelle Jack Torrance: c’est un alcoolique, un écrivain raté, qui tente d’échapper au désespoir. Avec lui vivent sa femme, Wendy, et leur enfant, Danny.
Danny qui possède le don de voir, de ressusciter les choses et les êtres que l’on croit disparus.
Ce qu’il sent, lui, dans les cent dix chambres vides de l’Overlook Palace, c’est la présence du démon. Cauchemar ou réalité, le corps de cette femme assassinée? ces bruits de fête qui dérivent dans les couloirs ? cette vie si étrange qui anime l’hôtel?
Un récit envoûtant immortalisé à l’écran par Stanley Kubrick.


Mon avis

En matière d’horreur et de fantastique, le Shining est un « classique » du genre. D’ailleurs quel meilleur auteur pour représenter ce genre de livre que Stephen King ?

Découverte. Comme beaucoup de monde, j’ai beaucoup entendu parlé de ce livre. Que ce soit à travers la fameuse adaptation de Stanley Kubrick (dont le rôle principal est tenu par Jack Nicholson) ou grâce à l’épisode 3.13. de la série Friends (où Joey raconte qu’il ne commence jamais à (re)lire le Shining sans avoir de la place dans son surgélateur pour pouvoir l’y mettre lorsque l’histoire commence à faire trop peur), le Shining est un livre populaire.

S’il dévie un peu du genre de livre que je lis habituellement (je l’avoue, c’est mon premier Stephen King si on ne compte pas son autobiographie), j’ai cependant bien accroché. Le début de l’histoire est un peu lent et on se met à se demander quand est-ce que la petite famille sera enfin seul dans l’hôtel pour que l’histoire comment vraiment. Mais une fois que Danny entre dans la chambre 217, le suspense est quasi continu.

Doute. Le côté fantastique est ici très différent des livres Young Adult que j’ai l’habitude de livre. Pas question de vampires, sorcières ou autre magie ici. Non, le côté surréaliste est tout à fait différent. On se demande ce qui est réel et ce qu’il ne l’est pas. Le doute arrive petit à petit et s’insinue au fil des pages. Danny est-il le seul à voir tout cela ? Jack est-il vraiment attaqué par un buisson ? Que s’est-il passé dans cet hôtel ? Sont-ils vraiment seuls ?

Intrigue. Ayant lu l’autobiographie de Stephen King, je me suis demandée, pendant ma lecture, si le personnage de Jack n’était pas un miroir de sa personnalité. Jack est un écrivain raté, un alcoolique, essayant de faire tout ce qui est possible pour survenir aux besoins de sa petite famille… Mais au fil de l’histoire, son caractère commence à changer et à devenir malsain et malveillant. Mais est-ce réellement lui qui change ? L’hôtel dans lequel il loge avec sa femme et son fils (en tant que gardien pour l’hiver) est un endroit perdu, isolé et rempli des fantômes de son passé. Arriveront-ils à passer l’hiver ?

Ambiance. L’histoire est donc complexe et les personnages attachants. Bien décrits, on s’imagine être avec eux, la-bas dans la montagne. D’ailleurs si vous n’avez pas encore lu ce livre, je vous conseille d’attendre l’hiver. Lorsqu’il y aura une bonne tempête de neige et que vous serez bien au chaud chez vous, l’ambiance sera idéale pour que vous vous plongiez dans ce roman.

Style. Je pourrais en dire beaucoup plus mais je préfère vous laisser découvrir l’histoire. Le but ici n’est pas de vous spoiler mais de vous donner envie de lire ce livre. Car oui, je le recommande. La seconde partie de l’histoire et surtout la fin (les 75 dernières pages environ) ne vous laisserons pas respirer. J’espère que, tel que ce fut mon cas, vous n’arriverez pas à lâcher votre bouquin tant que vous n’aurez pas lu la dernière ligne.

YES. Le personnage de Danny m’a d’ailleurs un peu laisser sur ma fin. Mais la bonne nouvelle, c’est que Docteur Sleep vient de paraitre et je pense qu’il ne mettra pas longtemps avant de finir dans ma PAL.

Quoi qu’il en soit, ce fut un roman bien sympathique. J’ai passé quelques bonnes heures avec Stephen King et je recommencerais sûrement bientôt à me replonger dans son écriture … démoniaque.

 

Bonne lecture !


 

 

I just can’t stop reading…