[LC#3] – American Gods // Chap 8 à 10

Mon avis sur les chapitres 8 à 10

Contrairement aux deux articles précédents, celui-ci va être un peu plus négatif. Les chapitres 8 à 10 n’ont pas été très palpitants et je me demande pourquoi l’auteur perd autant de temps à raconter des péripéties sans importance. L’intrigue n’avance pas…

Le chapitre 8 nous présente le cadavre d’une jeune fille. N’allez pas demander qui elle est ou pourquoi l’auteur décide d’en parler, je n’en ai aucune idée. Ombre est avec le médecin légiste et assiste paisiblement à l’autopsie (découpage et pesée des organes). Ombre aide ensuite l’employé des pompes funèbres à conduire le cercueil pour l’enterrement. Il y a également une discussion concernant le fait qu’il y a apparemment eu de nombreux voyages par le passé, effectué par bien des peuples sur le continent américain.

Les égyptiens, par exemple, seraient venus en Amérique faire du troc. Nous n’avons pas de preuve et de toutes façons personne ne le croirait… Ombre retrouve ensuite l’Irlandais, Sweeney qu’on a rencontré en début de livre. Il a l’air d’un drogué en manque et vient le voir pour récupérer la pièce qu’il a donnée à Ombre. Seulement, celui-ci n’a plus la pièce en sa possession puisqu’il l’a laissé sur la tombe de sa femme. Sweeney va enfin comprendre la prédiction qui avait été faite à son sujet et va simplement.. mourir. Suite à ce décès, Ombre retrouve enfin Voyageur qui lui prévoit un road-trip. Jusqu’ici, rien de bien intéressant. On ne parle plus vraiment des dieux. L’histoire n’avance pas si ce n’est la mort de Sweeney…

Dans les chapitres 9 et 10, Ombre obtient une nouvelle identité de la part de Voyageur : Mike Persson. Voyageur le met dans un bus en direction de Lakeside où il doit aller se terrer pour son bien. Les flics sont à sa recherche car Pierre et Bois (cfr. LC#2) ont disparu. Ils veulent coincer Ombre pour cela, raison pour laquelle il part se cacher dans ce trou paumé où il fait -40 degrés. Les gens sont très gentils avec lui là-bas et il commence à mener sa petite vie pendant l’hiver. Il ne se passe strictement rien d’intéressant et je me demande où on va avec tout cela. Est-ce vraiment nécessaire de consacrer autant de pages à un séjour dans le trou du cul du monde à ne rien faire…. ?

Voyageur finit enfin par se pointer et lui dit qu’il vaut mieux prendre des forces pendant l’hiver car le vrai combat recommencera au printemps. Ils vivent au fil des saisons et une guerre pendant l’hiver ne sert à rien. Voyageur parle d’aller à Las Vegas avec Ombre et lui explique aussi qu’il a de nombreux pouvoirs mais pas celui de refaire vivre Laura. Voyageur part ensuite et le laisse là, lui indiquant qu’il sera « bientôt » de retour.

Conclusion : trois chapitres qui ne servent à rien et qui sont loin de faire avancer l’action. J’espère que l’auteur prévoit une tempête d’actions après ce calme olympien. J’ai envie d’en savoir plus, de voir les dieux en action, de comprendre le pourquoi du comment et surtout de savoir quel est le rôle d’Ombre dans tout cela ! Vivement la suite parce que là, on s’enlise un peu dans l’ennui…


Avant de clôturer cet article, voici mes impressions sur l’épisode S01E02 de la Série AMERICAN GODS : 

  • Toujours aussi proche du livre. L’adaptation est super bien faite et on voit que Neil Gaiman est impliqué dans la réalisation. On voit sa petite touche personnelle dans chaque scène. Les personnages collent à 100% avec les descriptions du livre et certaines répliques se retrouvent même tel quelles dans le script.
  • Mais mon Dieu que c’était lent. Le premier épisode a su me tenir en haleine pendant 50 minutes, celui-ci pas. A plusieurs reprises, j’ai trouvé le déroulement des événements trop lent (et parfois vraiment trop bizarre), certaines scènes sont trop longues pour pas grand chose, si ce n’est de maintenir l’atmosphère étrange que l’auteur tente d’insuffler à la série. Il y a beaucoup moins d’action que dans l’EP1 ; cela est donc plus difficile de maintenir le spectateur en haleine.
  • Pour quelqu’un qui n’a pas lu le livre, je trouve que cette série doit paraitre vraiment très bizarre. Dans un livre, il est normal que les pièces se mettent en place petit à petit, le temps que l’intrigue se développe. Mais dans une série, je trouve qu’il faut que chaque épisode ait un but précis ou au moins une série d’événements significatifs. Ce n’est pas le cas ici. C’est vraiment une belle adaptation du roman mais en tant que série « indépendante », c’est difficile de voir de quoi cela parle et où les scénaristes comptent en arriver.

Je pense regarder l’épisode 3 cette semaine mais si le rythme ne s’accélère pas, je ne sais pas si je vais continuer la série. Les épisodes sont longs et je n’ai pas l’impression d’être entrainer dans une histoire palpitante où je veux absolument savoir ce qui va arriver aux personnages.

Conclusion : une semaine mitigée (livre et série) ! J’espère que les choses vont s’accélérer !

Rendez-vous le 2 juin pour lire mes impressions sur la suite !


Retrouvez aussi les avis de Livraisons Littéraires !

Publicités

Une réflexion sur “[LC#3] – American Gods // Chap 8 à 10

  1. Pingback: American Gods – Lecture commune 03 | Livraisons Littéraires

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s