[LC#2] – American Gods // Chap 5 à 7

Mon avis sur les chapitres 5 à 7

Nous voici de retour pour un deuxième épisode d’American Gods. Quand je parle de deuxième épisode, je fais ici référence à la lecture commune et non à la série TV (mon avis sur l’épisode 1 est un peu plus bas ; commençons d’abord par le livre!). Chapitre 5 à 7 donc ! Un de moins que la première partie mais un total de pages quasi identique. Je suis ravie d’avoir pu continuer cette lecture qui m’avait laissé dans le mystère le plus total.

Au cours de ces trois chapitres, nous retrouvons donc Ombre, bien entendu mais aussi Voyageur et les autres personnages secondaires. Nous débutons l’aventure avec un jeu de manipulation bancaire qui permet à Voyageur de récupérer rapidement de l’argent en cash. Je n’ai pas tout suivi mais la grande idée est là : entourlouper les clients et l’office bancaire pour repartir avec une mallette plein de thune.

Va-t-on maintenant savoir pourquoi « un dieu » (oui je suspecte déjà Voyageur) aurait besoin d’argent par les temps qui courent. L’argent en poche, Monsieur Nancy, Voyageur, Ombre et celui au nom imprononçable (CZER-quelque chose) se décident à faire un brin de tourisme et d’aller visiter la maison sur le rocher. La fin du chapitre 5, qui se déroule sur un carrousel, laisse entendre un chapitre 6 révélateur puisque la dernière phrase mentionne enfin… LES DIEUX ! (oui attention SPOILERS).

Nous apprenons donc, dans le chapitre 6, quelle est la vraie identité de Voyageur. Victoire pour moi, j’avais deviné grâce aux indices (notamment œil dysfonctionnel, corbeaux pour compagnons…) et je suis donc ravie d’avoir percer le mystère ! L’intérêt de ce chapitre se trouve dans la réunion « pep talk » que Voyageur mène auprès de ses invités. Un meeting entre dieux, rien que ça ! Nous apprenons aussi contre qui ils désirent se liguer… les nouveaux dieux ! Les dieux américains. Pour vous expliquer cela, voici un extrait qui me semble très explicite et représentatif du roman :

A présent, vous aurez tous amplement l’occasion de le constater, des dieux nouveaux apparaissent en Amérique, grâce à des ilots de foi en plein expansion : dieux de la carte de crédit et de l’autoroute, de l’Internet et du téléphone, du Klaxon et du néon ». (p.147)

Le chapitre se termine ensuite moins bien puisqu’Ombre est kidnappé et interrogé par des méchants. Bois et Pierre, deux types qui jouent à Good Cop / Bad cop. Heureusement, sa femme (qui est par ailleurs morte dans le chapitre 1) revient dans le monde des vivants pour lui venir en aide et le sortir de ce mauvais pas. Son désir le plus cher évidemment : redevenir vivante. Je ne sais pas en quoi Ombre pourra lui être utile mais puisqu’il a un contact avec les dieux, why not ?

Enfin, chapitre 7, Ombre est seul sur la route et livré à lui-même. Il croise un des corbeaux qui lui indique le chemin à suivre : Karr. Voilà l’endroit où Voyageur lui donne rendez-vous. Il se dégote donc une vieille poubelle pour quelques centaines de dollars, ramasse une auto-stoppeuse sympathique prénommée Sam qui lui permet de faire un brin de causette, puis arrive dans un motel où il fait la connaissance d’un des nouveaux dieux… Le dieu de la télévision, du petit écran… tout ça par le biais de Lucy. Contrairement aux deux chapitres précédents, celui-ci nous permet de retrouver un passage « Autre personne / dieux ? » qui nous propose de découvrir un nouveau protagoniste, dans un nouveau décor. Je ne sais pas encore où l’auteur compte aller avec tout ça mais cela reste intriguant.

Bilan de cette session lecture : toujours aussi mystérieux. On apprend à connaitre davantage les personnages et on avance dans les péripéties bien que de nombreuses zones d’ombres persistent. Voyageur est mystique et malgré son petit discours, je ne sais toujours pas où il veut en venir. Que veut-il faire avec les autres dieux ? Comment prévoit-il de combattre ces nouveaux dieux ? Et surtout quel est le rôle d’Ombre dans tout cela ? Et sa femme ? J’ai terriblement envie de poursuivre ma lecture pour en savoir plus !!!


Avant de clôturer cet article, voici mes premières impressions sur l’épisode 1 (TV) de la série : 

Tout d’abord, sachez que cela est bien adapté. On retrouve la même atmosphère, le mystère, les personnages et même certains dialogues qui sont textos ceux du livre. On voit bien la marque de Niel Gaiman en tant que producteur exécutif. Personnellement, j’ai trouvé ce premier épisode très mystique. Pour un aficionado qui n’aurait pas lu le livre, cela reste une série déroutante. Certaines images sont « comme dans un rêve » et on se demande où les producteurs vont chercher tout cela. Mais c’est une adaptation fidèle. La seule chose qui m’a choquée fut de découvrir qu’en VO, monsieur Voyageur s’appelle en réalité « Mister Wednesday » vu qu’il rencontre Ombre un mercredi… Comment les traducteurs sont-ils passés de Mercredi à Voyageur, je me le demande. J’ai adoré le début de la série qui présente les vikings. Ombre est un personnage très calme et balèze, tout comme dans le livre. En résumé, un épisode intrigant pour une série mystique… La série permet de mieux visualiser certains passages « dieux » mais je suis un peu perplexe face à ces mises en scènes complètement déjantée (la déesse et le mec dans sa voiture.. heu OKAYY). Bref, un bon début qui colle au livre mais une série qui reste particulière et mystique ! Pas pour tout le monde !

Rendez-vous le 19 mai pour lire mes impressions sur la suite !


Retrouvez aussi les avis de Livraisons Littéraires !

Publicités

Une réflexion sur “[LC#2] – American Gods // Chap 5 à 7

  1. Pingback: American Gods – Lecture commune 02 | Livraisons Littéraires

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s