★★★★★ La vallée des oranges • Béatrice Courtot

Capture d’écran 2016-01-14 à 22.45.06

Après, Les lettres de rose et Cueilleuse de thé, voici le troisième Prix du livre romantique, édition 2018 ! Organisé par les éditions Charleston, VendrediLecture, la ville de Cabourg et Pocket, ce prix est décerné à un premier roman romantique et 100% Charleston. Encore une fois, j’ai a-do-ré ! 

╰☆ Résumé ☆╮

Marseille, 2016
En démontant le faux plafond d’un hôtel, un ouvrier tombe sur une boîte contenant les souvenirs d’une vieille dame, Magdalena. Son arrière-petite-fille, Anaïs, tenancière du Café de l’Ensaïmada, une institution culinaire à Paris, décide alors de partir à la recherche de ses origines majorquines…
Majorque, 1935
Magdalena, jeune pâtissière, confectionne chaque jour des ensaïmadas, ces brioches majorquines entortillées et saupoudrées de sucre glace. Mais très vite, la guerre civile espagnole frappe aux portes de son village. Au péril de sa vie, Magdalena s’engage alors dans la résistance.

Entre Majorque et Marseille, deux destins de femmes bousculées par la Guerre d’Espagne et un secret de famille, mais unies par une même passion : la pâtisserie.

✿ Mon avis ✿

Et si vous lisiez un livre qui vous donnera envie de manger des pâtisseries ? Non, ce n’est pas un livre de cuisine ! c’est un roman 🙂  Et un sacré bon roman qui plus est. La vallée des oranges a été désigné lauréat du prix du livre romantique pour l’année 2018 et ce n’est pas pour rien. Un livre qui mêle deux époques et deux lieux (Marseille en 2016 et Majorque en 1935), ça ne peut être que bon, surtout quand l’odeur des Ensaïmada flotte jusqu’à votre nez (même si vous n’en avez jamais goûté). Les descriptions sont si bien écrites et étoffés qu’on croirait s’y trouver.

Un très bon cru sélectionné par les éditions Charleston et les membres du Jury qui, une fois de plus, nous font voyager et aimer la lecture (autant que la nourriture, dans ce cas-ci).

On n’imagine pas de prime abord que Guerre civile espagnole et pâtisserie feraient si bon ménage ensemble. Mais si ! Ces deux thématiques sont regroupées dans ce récit et rien ne fait plus de sens que l’amour de la jeune Magdalena pour sa pâtisserie et celui qu’elle porte pour son amant parti se battre pour son pays.

L’originalité de ce récit fut selon moi l’attention particulière portée au 5 sens, surtout à celui de l’odorat et du goût. Rares sont les auteurs qui vous donnent envie de manger, de renifler une si bonne odeur de nourriture. On s’y croirait presque. Mais ne pensez pas que seuls ces éléments soient la raison de son succès. Non, La vallée des oranges est un très beau livre où tradition familiale et destinée font bon ménage. L’histoire de la jeune Magdalena est fascisante et c’est grâce à sa petite fille, Anaïs, que l’on va découvrir les secrets de cette famille et surtout de ce coin de paradis espagnol. Majorque et ses oranges, le soleil et la pâtisserie, un beau voyage, de l’émotion, une rencontre passionnée et enfin, une chasse aux trésors : on se réjouit de page en page ! Les péripéties modernes de la jeune Anaïs viennent se superposer à l’histoire de Magdalena et de ses amis d’époque. La tradition, le partage, la passion. Voici les mots-clés de ce récit 100% terroir qui vous donnera des envies de voyage et de sucreries.

Miam miam !

CHRONIQUE #404 – Mai 2018 

Titre : La vallée des oranges

Auteur : Béatrice Courtot
Editeur : Charleston
Parution : 2018
Nombre de pages : 240 pages
Genre : Contemporain/Historique

==> Acheter sur Amazon 

Publicités

2 réflexions sur “★★★★★ La vallée des oranges • Béatrice Courtot

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s