Sanatorium de Johanna Zaïre : stressant et addictif !

Chronique #61

Décembre 2014

3192542053_1_2_NdaYq4wM

Titre : Sanatorium
Auteur : Johanna Zaïre
Editeur : Edilivre
Parution : 2014
Nombre de pages : 169 pages
Genre : Thriller (+ un peu horreur) / Fantastique

En service de presse pour Johanna Zaïre

Capture d’écran 2014-11-26 à 13.24.12


Résumé de 4ème de couverture

Le lendemain de Halloween, une jeune fille se rend dans le commissariat du village de Kingsley. Elle est exténuée et mutilée. Elle déclare que ses amis ont été tués dans un sanatorium non loin de là. Cependant, malgré les recherches, tout porte à croire que les déclarations de la jeune fille sont fictives.


Mon avis sur le livre

Ceux qui connaissent mon blog savent que je ne suis pas vraiment du genre à lire des livres d’horreur ou qui sont un peu trop flippant. La raison est simple, je préfère nettement passer un bon moment avec un « livre de fille » ou d’aventure que de stresser toute seule chez moi dès que j’entends un bruit. Mais de temps en temps, un bon livre un peu stressant et mystique, ça change du quotidien et ça me permets de penser à autre chose. Donc, quand j’ai vu qu’il y avait un partenariat ouvert pour Sanatorium, j’ai immédiatement participé et… j’ai été sélectionnée. Un grand merci d’ailleurs à Johanna Zaïre pour l’envoi de cette nouveauté qui est une vraie réussite. 

Au niveau de l’histoire. Selon Larousse.fr, un Sanatorium est « établissement spécialisé dans le traitement de la tuberculose et de certaines maladies pulmonaires infectieuses chroniques ». Vous imaginez donc l’endroit… pas très joyeux. Maintenant représentez-vous un sanatorium abandonné et possiblement… hanté. C’est toute de suite moins attirant comme endroit. Il est clair que, moi, je n’aurais jamais l’idée d’aller me balader dans un Sanatorium déserté pour le fun mais apparemment, certaines personnes n’y voient pas d’inconvénient. C’est le cas, par exemple, de Robbie, Kevin, Ambre, Sam et Sara qui décident, le jour d’Halloween, d’aller y jeter un oeil. Mais très vite, des choses étranges vont se passer. L’un après l’autre, ces ados vont disparaitre jusqu’à ce qu’il ne reste plus que Sam. Mutilée et horrifiée, elle débarque alors dans un commissariat où elle tente de faire croire son histoire aux policiers. L’enquête commence…

Au niveau du style. Lorsque je dis que le livre est « addictif » , ce n’est pas un choix que j’ai fait à la légère mais bien la véritable sensation que j’ai ressenti lors de ma lecture. Page après page, je voulais absolument savoir la suite, lire le chapitre suivant, connaitre la raison de ces disparitions… Le style de Johanna Zaïre est génial. Sa plume est directe. Elle énonce les faits sans faire de détours. Sans faire des descriptions à rallonge. L’action est au centre du récit et le suspense est constant. Jusqu’à la dernière page (le livre n’est pas épais donc on arrive vite à la fin), j’ai été stressé en suivant cette jeune fille dans cet endroit hanté.

Une chose qui m’a aussi agréablement surprise fut le découpage du livre en parties. Ces trois parties rendent le récit moins monotone car on change de perspective. On commence avec Sam et ses amis, puis on passe dans la seconde partie à l’enquête des policiers et enfin, on termine avec l’histoire du Sanatorium racontée par un personnage clé. Le squelette du roman est donc vraiment bien agencé. De plus, avec les chapitres qui sont très courts, la lecture est un pure bonheur qui passe à toute allure. Et la fin ! Je ne vous la raconte pas pour garder le suspense mais (sans vouloir être grossière), elle m’a laissée sur le C**.

En résumé, voilà un livre surprise qui m’a vraiment bien plu. Je le recommande à tous ceux qui aime le genre de Stephen King (c’est celui qui me vient à l’esprit quand je pense à ce livre). Et à ceux qui veulent une fois changer de style pour un bref moment (le livre fait moins de 200 pages donc ce n’est pas une grosse brique du tout), c’est l’occasion de soutenir une jeune auteur qui a beaucoup de talent.

Résultat : 5/5

#atouchofbluemarine

7/12/2014

Version corrigée : 9/12/2014


A propos de l’auteure

  Capture d’écran 2014-11-26 à 13.24.35 AVT_Johanna-Zaire_1443

Je vous invite également à lire cet article dans

lequel je présente l’ouvrage et le partenariat. 


I just can’t stop reading… 
Publicités

7 réflexions sur “Sanatorium de Johanna Zaïre : stressant et addictif !

  1. En tout cas, ça donne envie! Je le commanderai bien au père Noël tiens 😀 (c’est une astuce, je lui ai dit de venir traîner sur ton blog s’il voulait m’offrir des livres sympas)

    J'aime

  2. Pingback: « World War Web  de Johanna Zaïre, une dystopie trépidante Made In France | «a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s