Entre James Bond et Benjamin Gates : LE CODE JEFFERSON de Steve Berry

 Chronique #32

Août 2014

9782749124766

Titre : Le Code Jefferson
Auteur : Steve BERRY
Editeur : France Loisirs
Parution : 2013
Nombre de pages : 638 pages
Genre : Thriller

Disponible sur Amazon


Ma note  : 3,5/5


Résumé couverture

Quatre présidents américains ont été tués alors qu’ils occupaient les plus hautes fonctions, Lincoln (1865), Garfield (1881), McKinley (1901), et Kennedy (1963). Quatre assassinats a priori sans rapport aucun, et pourtant… De retour aux Éats-Unis, Cotton Malone ne se doute pas qu’il est sur le point de faire l’une des découvertes les plus étonnantes de sa carrière : l’existence d’une société occulte, fondée lors de la Révolution américaine, adoubée par George Washington, et qui, depuis lors, n’a cessé ses mystérieuses activités. Au cœur du secret, deux pages manquantes dans les actes officiels, relatives à une énigmatique séance du Sénat américain en 1793. Pourquoi, en 1835, le président des États-Unis de l’époque a-t-il dissimulé ces fameuses pages dans une place tenue secrète, et dont les coordonnées sont cachées derrière le fameux Code Jefferson, réputé inviolable ? Malone, aidé de Cassiopée Witt, va devoir élucider bon nombre de mystères afin de déjouer une conspiration dont les ramifications s’étendent au cœur même de l’État américain.


Mon avis

Entre James Bond et Benjamin Gates, Le Code Jefferson est un thriller qui a du rythme ! Peut-être même un peu trop de rythme… Alternant rapidement les actions des multiples personnages – et il y en a un paquet – on s’y perd un peu parfois. L’auteur balance en effet très souvent entre paragraphes dédiés à Cotton Malone, notre héros, ceux qui mettent en scène les quelques adjuvants à l’action (les gentils donc, à savoir Cassiopée, le président des Etats-Unis, son conseiller et la patronne de Cotton qui a d’ailleurs été kidnappée) et ceux qui présentent les opposants à l’action et tout ce qu’ils sont en train de magouiller.

C’est donc dans un rythme effréné que Steve Berry a choisi d’écrire ce contre-la-montre où pirates corsaires et agents secrets se battent pour arriver à déchiffrer un code écrit par Jefferson il y a presque deux siècles. Car c’est bien de cela qu’il s’agit. On a beau commencer le livre par une tentative d’assassinat sur le président des USA, le sujet de l’intrigue porte bien sur ce petit message codé que personne jusqu’ici n’est arrivé à décrypter.

Et quel est le trésor me direz-vous ? Vers combien de tonnes d’or et d’argent courent tous ces personnages ? Rien de tout cela ! En réalité, le code Jefferson a été mis en place pour cacher l’emplacement de deux pages. Deux pages tirés de livres hautement officiels et évidemment historiques, qui sont d’une plus haute importance pour ces pirates de temps modernes car ces pages sont le symbole de leur liberté. La preuve que leurs activités sont légitimes et officielles. La preuve qu’ils ne sont donc pas des pirates mais bien des corsaires au service du pays.

Alors, intrigué ? J’avoue avoir été passionnée par l’intrigue. J’adore tout ce qui est code secret, décryptage et vieux mystères historiques. L’idée du code Jefferson et des complots contre les USA m’ont ainsi beaucoup plus. Le seul point négatif du livre est comme je l’ai mentionné, le nombre trop élevé de personnages et le fait que l’auteur passe trop vite de l’un à l’autre. On s’y perd de temps en temps ce qui rend la lecture moins agréable. Mais pour compensé cela, j’ai adoré (et là vous aller me trouver un peu sadique) les scènes de « piraterie » où l’auteur présente des rites qui furent réellement réalisés jadis. Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici quelques exemples : le supplice du bâton, le démembrement, le fait de contraindre les prisonniers à manger leurs propres oreilles et enfin la suée qui furent des tortures communément infligés aux pirates captifs. On comprend que Disney n’a pas voulu montrer tout cela dans Pirates des Caraïbes 😉

Au final, un avis plutôt positif même si j’ai parfois eu du mal avec l’écriture. En tous cas, j’ai encore deux Berry dans ma bibliothèque et je compte bien les lire !


Challenge « Un pavé par mois »

challenge-un-pavc3a9-par-mois


I just can’t stop reading… 
Publicités

7 réflexions sur “Entre James Bond et Benjamin Gates : LE CODE JEFFERSON de Steve Berry

  1. Pingback: Challenge de l’été 2014 | a touch of blue... Marine

  2. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? | a touch of blue... Marine

  3. Pingback: Liste des participants Challenge 1 pavé par mois | des livres, des livres !

  4. Pingback: Challenge 1 pavé par mois : livres lus en août | des livres, des livres !

  5. Pingback: Fin du challenge de l’été 2014 | a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s