[Masse Critique Babelio] – « U4 -YANNIS » de Florence Hinckel

Chronique #133

Septembre 2015

u4

Titre : U4 – Yannis
Auteur : Florence Hinckel
Editeur : Nathan
Parution : Août 2015
Nombre de pages : 438 pages
Genre : Aventure, SF, Y-A

Un grand merci à Babelio et aux éditions Nathan !

masse_critique


Résumé éditeur

Yannis vit à Marseille. Ses parents et sa petite sœur sont morts. Maintenant, il voit leurs fantômes un peu partout– peut-être qu’il devient fou ? Quand il sort de chez lui, terrifié, son chien Happy à ses côtés, il découvre une ville prise d’assaut par les rats et les goélands, et par des jeunes prêts à tuer tous ceux qui ne font pas partie de leur bande. Yannis se cache, réussit à échapper aux patrouilles, à manger… Mais à peine a-t-il retrouvé son meilleur ami que ce dernier se fait tuer sous ses yeux. Il décide alors de fuir Marseille et de s’accrocher à son dernier espoir : un rendez-vous fixé à Paris…


*** L’avis de Marine ***

U4 est considéré comme un phénomène littéraire grâce à son originalité. Quatre livres écrits par quatre auteurs différents mais qui racontent, au final, la même histoire… enfin, de quatre points de vue différents.  C’est vrai que cela ne se voit pas souvent en édition. L’univers, les décors et l’espace-temps sont identiques dans ces quatre livres mais les personnages principaux ont chacun leur voix et viennent de coins différents de la France.

Dans le tome de Florence Hinckel, c’est le personnage de Yannis que nous suivons et découvrons. Ce garçon qui n’a pas encore 18 ans se retrouve du jour au lendemain sans famille. Sa sœur, sa mère et son père sont tous décédés… comme toutes les autres personnes qui n’ont pas entre 15 et 18 ans. C’est ça, la malédiction du virus U4. Comment cela se fait-il qu’uniquement cette tranche d’âge survive ? Il va falloir lire le livre car je ne vous le dirai pas. Mais l’explication est plausible ce qui donne une touche de réalité à cette histoire se situant sur les bords de la science-fiction.

Un monde sans adultes, sans loi et sans électricité surtout, c’est un monde qui court à sa perte. Dans tout le pays, une grande majorité de jeunes commencent à se rebeller, à monter des groupes de délinquants qui passent leur temps à terroriser et tuer les adolescents encore en vie… La vie n’est vraiment plus sûre pour Yannis qui n’a d’ailleurs plus que son chien, Happy, pour lui tenir compagnie. Voilà pourquoi il se décide à quitter sa ville d’origine, Marseille.

En réalité, Yannis ne sera pas le seul à quitter sa maison. Des dizaines voire des centaines de français sont motivés à rejoindre Paris, le 24 décembre à minuit. Pourquoi ? Car ils ont tous reçu le même rendez-vous, celui que Khronos, le maître du jeu WOT, leur a communiqué. WOT ou Warriors of Time est un jeu vidéo en ligne où Yannis est un expert. Dans ce jeu, il est représenté par l’avatar d’Adrial, un Chevalier sans peur qui ne recule devant aucun danger.

Yannis va se raccrocher coûte que coûte à son personnage d’Adrial qui l’aidera à dépasser ses peurs dans la vraie vie. Il va quitter sa ville, sa vie et sur, son chemin, il croisera des personnes qui l’aideront dans sa quête. Stéphane, par exemple, est un des autres personnages U4 (livre de Vincent Villeminot) qui est également au centre de l’intrigue et qui aura un énorme impact sur Yannis.

Je ne vous en dit pas plus au sujet du déroulement de l’intrigue car c’est un livre qu’il faut découvrir par soi-même mais sachez que les pages se tournent toutes seules. J’ai beaucoup apprécié cette dystopie française qui ne ressemble à nulle autre dans l’horizon des livres Young-Adult. Le fait que les personnages des 4 tomes soient présents dans celui-ci à un moment ou à un autre me motive à lire les autres livres car j’ai vraiment envie de connaître leur cheminement et la façon dont ils ont survécu dans ce monde apocalyptique. Dans ce tome-ci, on retrouve surtout Stéphane mais Kori et Jules sont également présents pendant quelques chapitres.

J’ai adoré ces moments où ils étaient tous ensemble car on remarque que différentes intrigues se rejoignent mais on est dans l’incapacité de découvrir ce qui se trament pour les autres personnages avant ou après le moment où ils sont en groupe donc cela donne du piment au roman. Lorsqu’ils sont à 4, l’intrigue est au sommet et on n’a qu’une envie, en savoir plus ! Voilà pourquoi je suis ravie de bientôt recevoir un deuxième tome de cette série.

Un petit bémol cependant que je suis dans l’obligation de mentionner : la fin ! Je n’ai vraiment pas apprécié cette fin soudaine et surprenante. Je m’attendais à un vrai aboutissement, à des réponses, à quelque chose de spectaculaire… et bien non ! J’ai été déçue de ce bouclage en quatrième vitesse. J’espère que la fin du prochain que je lirai sera plus satisfaisante.

En conclusion, un très bon livre ado qui vous emmène à l’aventure, qui vous fera stresser et espérer que ce type d’événement n’arrivera jamais dans le monde réel. Des personnages intéressants mais dont on ne sait pas assez et une fin qui aurait pu être mieux expliquée. Je lui donne 7/10.

#atouchofbluemarine


EN SERVICE DE PRESSE POUR 

 Que je tiens à remercier pour l’envoi de cette nouveauté !

4 livres, 4 auteurs ! 

Découvrez l’univers U4


I just can’t stop reading… 
Publicités

4 réflexions sur “[Masse Critique Babelio] – « U4 -YANNIS » de Florence Hinckel

  1. Pingback: C’est lundi, que lisez-vous ? #65 | a touch of blue... Marine

  2. Pingback: [Bilan mensuel] – Septembre 2015 | a touch of blue... Marine

  3. Pingback: [Masse Critique Babelio] – « U4 -KORIDWEN  d’Yves Grevet | «a touch of blue... Marine

Laissez une trace de votre passage :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s